• 22 août 2018

    Un an après l'enterrement de son père dans l'anonymat d'un cimetière madrilène, le chanteur Dani Mosca décide de le rapatrier dans le village du nord de l'Espagne où il est né. Durant ce long voyage, pendant que le chauffeur du corbillard, un équatorien bavard, l'abreuve de questions et d'anecdotes, Dani se déconnecte et plonge dans ses souvenirs. Le revoilà enfant, dans l'appartement familial au fond d'une impasse, aux côtés d'une mère atteinte de démence précoce et d'un père intransigeant. Puis il est adolescent, il secoue la rigidité de son lycée catholique en fondant un groupe, Las Moscas, avec deux amis, Animal à la batterie et Gus, son meilleur ami, son âme soeur, chanteur excentrique, fantasque, charismatique, homosexuel, leader naturel, tandis qu'il gratte sa guitare, rentabilisant ses cours de musique obtenus de haute lutte. Des fêtes de lycée aux petites salles, des concerts miteux aux succès, tout s'enchaîne très vite. Les adolescents grandissent, deviennent des hommes, profitant pleinement du fameux ''sexe, drogue et rock'n roll''. Dani connaît ses premières amours, le groupe ses premières dissensions mais l'amitié reste la plus forte... Et le voilà aujourd'hui, la quarantaine hésitante, père de deux enfants, séparée de leur mère japonaise, accompagnant la dépouille d'un père qu'il n'a pas toujours compris, qu'il a souvent détesté, mais qui lui manque terriblement.

    À la lecture du dernier roman de David Trueba, on ne peut s'empêcher de penser à "Maintenant ou jamais" de l'irlandais Joseph O'Connor. Même histoire d'amitié, même amour de la musique, même besoin de casser l'ordre établi, même retour sur le passé et il y a même des similitudes entre le Fran d'O'Connor et le Gus de Trueba. Mais la comparaison s'arrête là. On quitte l'Irlande pour l'Espagne et si Robbie était un homme désabusé par le monde du rock, Dani Mosca, lui, a bien réussi, d'abord au sein de son groupe, ensuite en solo, comme chanteur et comme parolier. Son introspection porte donc sur ce qui l'a construit, de ses parents et leur secret, à ses amours, souvent malheureuses, et ses amitiés fondatrices. On suit donc le parcours d'un homme avec ses doutes, ses déceptions, ses relations, ses petits bonheurs, ses questionnements, le tout bercé par les paroles des chansons qu'il a composées. Un parcours qui zigzague entre le passé et le moment présent, dans le corbillard puis dans le village du père, sans chronologie mais avec pour fil conducteur les racines, les expériences, les deuils, les amours, la somme de toutes les expériences qui font d'un jeune homme plein de rêves et de désir un quadragénaire qui a accepté ses failles, ses erreurs, sa solitude, ses doutes.
    Un beau et bon roman, lucide et sincère. À découvrir.