Autopsie d'un père

Autopsie d'un père

Pascale Kramer

Flammarion

  • 21 avril 2018

    Ania , accompagnée de son fils sourd, rend visite à son père qu’elle n’a pas vu depuis quatre ans. Visite décevante.
    Le lendemain, celui-ci qui est sujet d’un scandale médiatique, se suicide.
    Ania retourne chez son père où elle fait la connaissance de sa belle-mère.
    L’action se déroule sous trois jours, jusqu’à l’enterrement.
    Le père est décrit comme hautain, méprisant
    Ania est comme déconnectée de tout, apathique sans véritables réactions
    La belle-mère assure mais est plutôt too much.
    Les autres personnages laissent aussi sur notre faim.
    On ne sait pas trop bien où veut en venir l’auteur
    Le scandale provoqué par le père et les évènements que cela entraîne ne sont pas assez développés.
    La distance entre le père et la fille n’est pas suffisamment expliquée.
    Une impression de froideur et d’incomplet domine et empêche d’adhérer à l’histoire.