Repose-toi sur moi

Repose-toi sur moi

Serge Joncour

Flammarion

  • par (Libraire)
    17 janvier 2017

    Une bonne excuse pour rester au coin du feu!

    Serge Joncour nous offre ici un roman ou les différences se télescopent et les certitudes sont ébranlées, pour notre plus grand plaisir!


  • par (Libraire)
    5 janvier 2017

    Un excellent moment de lecture !
    Aurore, la bourgeoise qui fait "la mode" et Ludovic le provincial si mal à l'aise dans ce Paris si bien saisi et décrit par Joncour, ne peuvent pas se rencontrer ! Ce serait contre nature...
    Et pourtant, ils vont se parler, au cours d'une scène totalement improbable.
    Leur histoire, singulière, têtue, va aller, cahotant, jusqu'à un dénouement subtil et intense, que l'on voudrait faire durer...


  • 2 janvier 2017

    L'amour est peut être dans le pré....!!

    Aurore est la parfaite incarnation de la bobo parisienne. Styliste, sa propre marque, un beau mari, de beaux enfants, un très bel appartement.
    Ludovic est lui un déraciné de la campagne, ancien agriculteur, reconverti dans le recouvrement, veuf, solitaire….
    Rien ne les réunit mis à part la cour de l’immeuble et un couple de corbeaux qui terrorisent jusqu’à la dépression Aurore.
    Voilà, à partir de là, vont se dérouler plus de 400 pages de récit, que je pensais impossible à tenir….Et pourtant, si.
    On est porté par cette rencontre entre une jeune quarantenaire à la dérive, dans sa vie personnelle et professionnelle, et un homme qui va se révéler providentiel.
    Je n’en révèlerai pas plus, j’ai crains pour la fin et même elle, est une belle surprise.
    Si vous voulez rester chez vous au chaud, avec ce mauvais temps, ce livre vous sera d’une excellente compagnie !!


  • 26 décembre 2016

    A lire et relire

    Plaisir de relire ce récit d'une rencontre improbable et de suivre pas à pas le déroulé selon Serge Joncour, les mots bien choisis, la poésie de l'amour naissant, le courage d'oser quand tout vous oppose. L'occasion de lire (ou relire) le magnifique " L'amour sans le faire" qui avait reçu le prix des Hebdos en région.
    De la belle littérature !


  • 17 octobre 2016

    les bons sentiments

    Je ne sais pas si c'est de l'amour, du désir amoureux ou du désir tout court. Mais c'est l'attention que l'on porte à quelqu'un et la volonté d'aider, de partager, de rendre service, "un homme qui donne du courage, qui vous soutient quand les vôtres ne pensent même plus le faire".

    En lisant les diverses chroniques, je m'aperçois que c'est cette trame qui a plu aux lecteurs et surtout aux lectrices : le sentiment de pouvoir se reposer (enfin) sur quelqu'un. Le roman de Serge Joncour fait du bien, il rassure et réchauffe le coeur. Mais, réduire ce texte à cela, c'est oublier les qualités d'écriture de l'auteur et son extrême générosité mais également son humour.

    Mais Ludovic, solide gaillard au grand coeur, cet homme généreux, n'est-il pas l'auteur lui-même, un Serge Joncour déguisé qui exprime ses bons sentiments ?


  • 13 octobre 2016

    Ancien agriculteur au physique imposant, Ludovic a quitté la province pour Paris et travaille dans le recouvrement de dettes. Il n’aime pas cette ville peuplée d'individualisme, son métier est purement alimentaire et il n'a pas d'amis. Son immeuble vétuste partage une cour avec un immeuble d'un autre standing pour personnes aux situations confortables comme Aurore. Styliste à la tête de sa petite entreprise, mariée à un homme qui traite d'affaires au téléphone à travers le monde entier et mère de deux enfants. Mais depuis quelques mois, son entreprise est dans le rouge. Son associé l'évite et elle affronte seule cette situation.

    Rien ne prédestinait Aurore et Ludovic aux vies diamétralement opposées à se rencontrer. Il aura suffi de corneilles qui font peur à Aurore pour qu’ils se parlent. Chacun des deux a des à-priori sur l’autre et pourtant Ludovic règlera le problème sans poser de questions. Avec les problèmes de son entreprise, Aurore subit la pression et ne veut pas en parler à son mari. Cette pression, Ludovic est quelquefois obligé de s’en servir quand les personnes refusent de rembourser les impayés. Il s’est créé un caractère qui va avec sa stature imposante. Une carapace pour cet homme franc et sensible.

    Derrière ce titre magnifique, il y a une histoire d’amour très contemporaine, une vision de notre société, de la solitude et de l'entraide également avec des passages forts et d'autres moins réussis. Malgré la fluidité de l'écriture, j'ai trouvé que l'ensemble s’égarait parfois sans être crédible ou sans éviter certains clichés.
    Si j'ai aimé retrouvé la délicatesse et la sensibilité de Serge Joncour, tout comme son humanité, cette lecture plaisante n’égale pas pour moi L’amour sans le faire.

    "Sa résistance, on la décide à tout instant, à tout moment on résout de se laisser envahir ou pas par l'angoisse, de se laisser submerger par une préoccupation à laquelle on accorde trop de place. Être fort, c'est ne pas prendre la mesure du danger, le sous-évaluer, consciemment, tandis qu'être faible, c'est le surestimer."


  • 18 septembre 2016

    Elle et lui

    Voilà un de mes livres préférés de la rentrée. C’est l’histoire de deux êtres qui vivent dans le même immeuble, mais que tout oppose, qui vont se rencontrer de manière fortuite, et s’aimer. Mais c’est évidemment bien plus que cela !

    Lui s’appelle Ludovic. Serge Joncour a surnommé ainsi cet agent de recouvrement uniquement pour son diminutif « Ludo », à la fois ludique et solide. Car il s’agit d’un sacré gaillard d’1,95 mètre pour 102 kilos. Veuf depuis trois ans, Ludovic joue évidemment les gros bras pour cacher sa fragilité. Elle se nomme Aurore Dessage, et n’a plus du tout envie de jouer les filles sages. Mariée à Richard, un Américain aussi séduisant que brillant, et maman de jumeaux, elle peine à maintenir à flot l’entreprise qu’elle a créée et soupçonne son associé, Fabian, d’organiser la banqueroute. Mais ce qui la mine par dessous tout, ce sont les corbeaux qui ont envahi la cour de son immeuble. Ils ont saccagé ce lieu de paix qu’elle aime tant, détruit son vert paradis et fini par la terroriser.

    Lire la suite de la critique sur le site o n l a l u


  • par (Libraire)
    10 septembre 2016

    Lorsque Ludovic rencontre sa voisine Aurore, il ignore que lui apporter son aide signifiera « se créer des ennuis ». Ces deux êtres que tout oppose vont s’épauler dans l’adversité, pour le meilleur et pour le pire. Et le roman foisonne de rebondissements entourant ces deux personnages. Irrésistible.

    Joëlle


  • par (Libraire)
    25 août 2016

    On aime !

    Une histoire d'amour entre deux être que tout oppose. Un rythme prenant et des rebondissements étonnants. Un roman réussi !


  • par (Libraire)
    25 août 2016

    Les histoires d’amour de Joncour sont tellement belles !

    Ludovic vit à Paris sans bien comprendre ce qu’il y fait. Aurore, bourgeoise et jeune femme d’affaire, s’agite pour son entreprise. Ils vivent l’un en face de l’autre et s’ignorent totalement. Deux inquiétants corbeaux vont les réunir.
    Avec cette rencontre amoureuse inattendue et ce regard sans complaisance sur notre société, toute la finesse et l’élégance de Joncour opèrent à merveille. Les histoires d’amour de Joncour sont tellement belles !


  • par (Libraire)
    23 août 2016

    Ce roman est un immense coup de cœur de cette rentrée !
    En accompagnant un binôme singulier, attachant, c'est à une puissante radiographie de notre société, de la nature humaine et de ses rapports que nous sommes livrés...
    La vérité n'est pas ailleurs et la littérature tient toutes ses promesses.


  • par (Libraire)
    19 août 2016

    Il n'ont rien en commun et pourtant leurs destins vont se croiser à un moment charnière de leurs vies. Cette rencontre passionnelle va les propulser bien plus loin qu'ils ne l'auraient imaginé...
    Aurore et Ludovic sont très attachants, j'aurais aimé les suivre un peu plus longtemps...


  • par (Libraire)
    17 août 2016

    Captivant jusqu'à la dernière ligne

    Cet immeuble parisien abrite le luxueux appartement où vivent Aurore Dessage, son mari et leurs deux enfants. Au fond de la cour, on accède par un escalier vieillot au petit deux-pièces miteux qu'occupe Ludovic Barrère. Ces deux êtres partagent la même adresse postale, mais n'ont rien en commun. Aurore est une élégante styliste en vogue ; Ludovic, un géant venu de son Lot natal pour faire du recouvrement de créances, mal adapté à la vie parisienne. Pourtant, Ludovic va faire irruption dans la vie d'Aurore...
    Repose-toi sur moi, un titre évocateur de la plus belle preuve d'amour qu'on puisse donner ou recevoir.


  • 16 août 2016

    Repose-toi sur moi

    Rencontre entre deux personnes que tout oppose, Aurore la styliste et Ludovic, paysan reconverti dans le recouvrement de dettes. Ils se croisent mais ne se parlent pas, jusqu’au jour où les corbeaux deviennent leur sujet de discussion. S’en suit une histoire rocambolesque, amour naissant, liquidation d’entreprise, double vie, chantage …
    Le roman est un peu tiré par les cheveux, on est un peu perdu mais l’auteur arrive à ne pas nous faire perdre le fil.