Nouveautés !

Le goût de...

Mercure de France

8,20

Pablo Picasso le martela avec force : «Le dessin n'est pas une blague» ! Du culte de l'Antique à celui de la nature, des partisans de la ligne aux défenseurs du coloris, du tracé pris comme acte intellectuel à celui appréhendé comme expression spontanée du génie de l'artiste, à la fois intime et public, confidentiel et tapageur, le dessin exacerba fréquemment les passions. Entre imagination débridée et étrangeté, cette anthologie l'appréhende comme une culture protéiforme, complexe, singulière en compagnie de Ray Bradbury, Honoré de Balzac, Charles Baudelaire, Jean Clair, Colette, Dominique-Vivant Denon, Edmond et Jules de Goncourt, Joris-Karl Huysmans, Jean-Auguste-Dominique Ingres, Alfred Kubin, Edgar Allan Poe, Auguste Rodin, Marguerite Yourcenar…


Mercure de France

7,80

Suivre Robinson Crusoe ou Sinbad le Marin, s'envoler avec Nils Holgersson sur son oie... les enfants en rêvent très tôt. Réel ou imaginaire, le voyage est un besoin. Peut-être n'y a-t-il «rien de plus beau que l'instant qui le précède, l'instant où l'horizon de demain vient nous rendre visite et dire ses promesses», prévient Kundera. Une fois sur place, le voyageur sera confronté au concret, devra s'abandonner à l'imprévu, parfois à l'ennui. Le voyage est ce temps hors du temps pendant lequel on accorde au monde la présence attentive qu'il mérite. À chacun son voyage car l'on y trouve ce que l'on veut : soi-même, les autres ou même rien, juste un changement d'air. Au voyageur qui consent à abandonner ses certitudes, à celui qui s'enchante de la «polyphonie du monde», à celui-ci se dévoile un pan de l'énigme de l'univers... À pied, en train, à dos de mule, en avion ou en wagons-lits, balade sur les traces de Marcel Proust, Victor Segalen, Albert Londres, Louise de Vilmorin, Nicolas Bouvier, Georges Perec, Xavier de Maistre, Blaise Cendrars, Patrick Modiano et bien d'autres.
Textes choisis et présentés par Anne-Marie Cousin
À pied, en train, à dos de mule, en avion ou en wagons-lits, balade sur les traces de Marcel Proust, Victor Segalen, Albert Londres, Louise de Vilmorin, Nicolas Bouvier, Georges Perec, Xavier de Maistre, Blaise Cendrars, Patrick Modiano et bien d'autres.


Collectifs

Mercure de France

Au XIXᵉ siècle, la bicyclette constitue une révolution et bouscule les conservatismes. Moyen de locomotion, et parfois d'émancipation, elle devient aussi un sport. Le Tour de France, créé en 1903, attire les plus grandes plumes : le vélo se répand dans les classes populaires, qui voient leur quotidien transcendé dans les aventures de «Coppi le charcutier» ou du «mitron Bobet». Aujourd'hui, le vélo n'est plus réservé aux dimanches, aux campagnes ou aux athlètes : il est de plus en plus présent dans les villes. On le pare de nouvelles vertus : il rime avec sobriété, autonomie, responsabilité, convivialité. Balade en compagnie d'Émile Zola, Maurice Leblanc, Jules Romains, Louis Nucéra, Pierre Sansot, Philippe Delerm, Érik Orsenna, Odon Vallet, Alphonse Allais, Jerome K. Jerome, Alfred Jarry, René Fallet, Albert Londres, Antoine Blondin, Paul Fournel, Éric Fottorino et bien d'autres...
Textes choisis et présentés par Hélène Giraud
Nouvelle édition en 2017


Mercure de France

8,00

Le lecteur boulimique, gourmand ou simplement gourmet, ne se contente pas d'avaler des millefeuilles imprimés. Il dévore tout du regard: les affiches publicitaires, les avis de recherche, les poèmes et les pensées placardées sur les murs de la ville ou dans les rames du métro. Et même les notices des médicaments ou la composition des shampoings. Il a les yeux plus gros que le ventre et, le plus souvent, le désir de faire partager à autrui ses festins de papier. Peut-on apprendre à qui ne l'a pas découvert seul le vif plaisir de la lecture ? La lecture est une histoire d'amour entre un livre et un lecteur. Le goût de la lecture se nourrit aussi de silence. Dans notre occident chrétien, ce plaisir solitaire du lecteur est aussi pimenté d'un soupçon de culpabilité. La lecture un péché ? Pire et plus délicieux encore, suggère Valery Larbaud : un vice impuni.
Les frontières du goût des livres sont poreuses. Tout lecteur a un jour connu la naissance de sa passion, il aime la solitude à deux avec le livre, il a les « mots à la bouche ». À chacun des amateurs du goût de la lecture de réinventer sa propre promenade gourmande à travers les récits de ces écrivains lecteurs : balade en compagnie de Jean-Jacques Rousseau, Elias Canetti, Miguel de Cervantes, Montaigne, JMG Le Clézio, Henry Miller, John Ruskin, Alberto Manguel, Jorge Semprun, Daniel Pennac, Marcel Proust, Michèle Lesbre, Nathalie Sarraute, Michel del Castillo, Pascal Quignard, Georges Perec et bien d’autres…


Collectifs

Mercure de France

8,00

Qu'est-ce que le théâtre ? Pour Molière, c'est l'"étrange entreprise [...] de faire rire les honnêtes gens". Victor Hugo y voit un art qui "doit faire de la pensée le pain de la foule", et Louis Jouvet "un objet qui soit comme un vrai objet et qui soit faux". Siècle après siècle, le théâtre fourmille de trajectoires romanesques en diable, de songes et de rêveries, de conflits et de complots, de drames et de passions. Témoin de l'Histoire, du temps, de l'évolution des moeurs et des révolutions esthétiques, il secoue, provoque, séduit, traite d'à peu près tout et cultive aussi bien la surprise que l'émerveillement. Flânerie à travers les rages et les espoirs de quelques caractères bien trempés qui n'ont jamais sacrifié leur talent au moule du conformisme, ce "goût du théâtre" se savoure en compagnie de Sarah Bernhardt, Bertolt Brecht, Albert Camus, Jacques Charon, Denis Diderot, Alexandre Dumas, Dario Fo, Charles Dullin, Eugène Ionesco, Henry de Montherlant, Giorgio Strehler, Jean Vilar...