Le goût du Roi, Louis XV et Marie-Louise O'Murphy
EAN13
9782262017040
ISBN
978-2-262-01704-0
Éditeur
Perrin
Date de publication
Nombre de pages
327
Dimensions
23 x 14 x 2 cm
Poids
426 g
Code dewey
944.034
Fiches UNIMARC
S'identifier

Le goût du Roi

Louis XV et Marie-Louise O'Murphy

De

Perrin

Offres

« De Marie-Louise O’Murphy, l’histoire n’a retenu ni le nom ni le visage, mais le cul. Un cul auquel Casanova, Boucher et Louis XV, trois fins connaisseurs, ont rendu tour à tour et chacun dans leur genre un hommage émerveillé. » C’est par ce propos délibérément provocant que Camille Pascal, rompant avec le ton habituel de la biographie historique, présente son héroïne. Du personnage pourtant hors du commun de Marie-Louise O’Murphy, maîtresse secrète de Louis XV à l’âge de quinze ans, on ne connaissait rien, hors le célèbre tableau de François Boucher qui l’a représentée nue, allongée sur un voluptueux sofa. Considérée comme un sujet négligeable, cette jeune fille était depuis toujours reléguée dans les rayons démodés de la « petite histoire ». Or sa liaison avec le roi n’est pas le fruit du hasard ou du caprice. Cette « petite gueuse », selon l’expression de Casanova, a été sélectionnée, recrutée et protégée par des réseaux très structurés, animés en sous-main par la marquise de Pompadour, et chargés de satisfaire au désir du souverain. Pour dessiner le portrait de cette femme étonnante qui mourra, fortune faite, sous la Restauration, Camille Pascal a conduit une véritable enquête dans des archives jusque-là méconnues ou inexploitées. Preuves à l’appui, il révèle les coulisses d’un système de cour où la sexualité du roi est un enjeu politique et financier, donc une affaire d’Etat. Le Goût du Roi invite le lecteur à explorer le côté obscur du siècle des Lumières. Camille Pascal, agrégé d’histoire, a enseigné à la Sorbonne et à l’EHESS. Il est aujourd’hui chargé du développement et de la diversification du groupe France Télévisions. Prix spécial 2008 du Cercle des amis de Montesquieu
S'identifier pour envoyer des commentaires.