Viviane L.

N'éteins pas la lumière.

Minier, Bernard

Pocket

8,70
par (Libraire)
26 mai 2015

Fortissimo!

Christine Steinmeyer, animatrice d'une radio locale toulousaine au caractère bien trempé, s'apprête à présenter son nouveau fiancé à ses parents lors du réveillon de Noël. Mais quelques minutes avant de partir, elle découvre dans sa boîte aux lettres le courrier d'une personne l'accusant de l'avoir poussée au suicide.
Bientôt, la vie de Christine n'est plus qu'un long couloir d'incidents, de menaces, et d'agressions cruelles.
Saisi par l'intrigue particulièrement musclée, le lecteur ressent presque physiquement l'immense désarroi et la rage désespérée qui s'emparent de Christine, lors de cette descente aux enfers orchestrée avec un soin machiavélique .
Dans cette perverse histoire de manipulation, aucun détail n'est exagéré. Tout est vraisemblable, et c’est bien ce qui rend l’ensemble aussi angoissant!
Voilà donc un thriller à recommander à ceux qui aiment se faire très peur, grâce à cette intrigue tellement prenante qu’on aura bien du mal à l’éteindre la lumière... justement!

Yeruldelgger

Le Livre de Poche

8,90
par (Libraire)
19 avril 2015

Un bijou!

Yeruldelgger, qui donne son nom à ce fabuleux roman, est un flic bourru, teigneux, extrêmement intelligent, et, c'est plus inhabituel... exerçant en Mongolie.
La carrière et l'âme de Yeruldelgger ont été brisées par une suite d'événements tragiques, qui ont fait de lui un homme en colère, brutal et fascinant.
La grande force de ce formidable roman, c'est que le lecteur y retrouve l'atmosphère et les paysages de la Mongolie traditionnelle, celle des fiers cavaliers chevauchant à travers des steppes majestueuses. Mais sous la plume de Ian Manook surgit aussi une Mongolie très moderne, et beaucoup moins réjouissante, où des hommes tentent misérablement de survivre dans leur ancienne yourte, qu'ils ont coincée entre des palissades dans une banlieue sinistre de la capitale.
Yeruldelgger, c’est un polar qui est bien plus qu’un polar! Comme Mankell ou Indridason savent le faire, Ian Manook, qui confesse volontiers sa passion pour le polar nordique, a troussé ici une intrigue passionnante, complexe et parfaitement maîtrisée, servie par une très belle écriture.
Si vous aimez Wallander et Erlendur, dépêchez-vous de faire la connaissance de Yeruldelgger: vous ne serez pas déçu!

Sans faille

Musso, Valentin

Points

7,80
par (Libraire)
1 mars 2015

Un seul mot: l'angoisse.

Deux couples sont invités pour une belle randonnée dans les Pyrénées par un cinquième homme. Romuald est le seul célibataire du groupe, le seul à ne pas être né bourgeois et fortuné, mais aussi le seul à connaître la montagne.
Les trois hommes, qui se sont connus en classe préparatoire, ne s’étaient plus revus depuis des années, et se retrouvent par hasard. Très vite, les disputes s’enchaînent, les imprévus se succèdent, et les fissures dans ce joli tableau se multiplient …
A partir de cette intrigue très classique, tout le talent de Valentin Musso consiste à distiller avec habileté la paranoïa dans l’esprit du lecteur, et à faire monter la tension palier par palier, dans cet angoissant huis-clos en plein air.
Sous la plume fluide et efficace de Valentin Musso, une superbe montagne désertique se transforme peu à peu en une oppressante prison à ciel ouvert, au cours de ce suspense psychologique mené tambour battant, et ...sans faille!

Aux animaux la guerre
par (Libraire)
16 novembre 2014

Un fabuleux premier roman!

C'est un formidable roman noir, écrit par un jeune auteur d'origine spinalienne, qui vient d'être récompensé par le prix Erckmann-Chatrian, notre "Goncourt lorrain".
Sous la plume irréprochable de Nicolas Mathieu, ce sont des personnages criants de vérité qui prennent vie: un syndicaliste mi-escroc, mi-paumé, une inspectrice du travail passablement désabusée, ainsi qu'une famille de marginaux vivant reclus dans une Ferme délabrée au milieu de nulle part.
Entre Dinozé, Epinal et Saint-Dié, des vieux bientôt déclassés croisent dans la grisaille et le froid pénétrants de l'hiver vosgien des jeunes qui crèvent d'ennui. Mais si le constat social est sans fard, il n'est pourtant jamais désespéré, et toujours, l'humanité surgit lorsque l'on ne l'attend plus.
Voici un premier roman épatant à découvrir sans attendre!

Pars avec lui
20,00
par (Libraire)
1 octobre 2014

Le bonheur de lire, toujours!

Juliette est infirmière, douce, tendre et jolie. Juliette rêve d'un enfant, que la nature refuse de lui donner, et elle en rêve tant qu'elle ne voit pas le mal que lui inflige pendant ce temps Laurent.
Un jour, Juliette rencontre le beau et courageux Roméo, ça ne s'invente pas...
Ou plutôt si, parce qu'Agnès Ledig a su inventer pour la troisième fois un beau conte de fées contemporain, sensible et touchant, mais sans candeur aucune.
Agnès Ledig sait mettre des mots qui font du bien là où la vie fait mal, et elle le fait une nouvelle fois avec beaucoup de simplicité, et toujours autant de talent!