Agent Sonya / la plus grande espionne de la Russie soviétique, La plus grande espionne de la Russie soviétique
EAN13
9791032102480
ISBN
979-10-321-0248-0
Éditeur
Editions de Fallois
Date de publication
Collection
FALL.LITT. 1AN
Nombre de pages
400
Dimensions
22 x 16 x 2 cm
Poids
528 g
Langue
français
Langue d'origine
anglais
Fiches UNIMARC
S'identifier

Agent Sonya / la plus grande espionne de la Russie soviétique

La plus grande espionne de la Russie soviétique

De

Editions de Fallois

Fall.Litt. 1An

Offres

En 1945, dans le paisible village de Great Rollright, au sud-ouest de l’Angleterre, on pouvait croiser une élégante jeune femme à bicyclette qui allait faire ses courses. C’était «Mrs Burton». Elle habitait depuis peu une ferme sans grand confort, avec son mari et ses trois enfants. Des gens aimables, sans histoires: des réfugiés peut-être, car la femme avait un léger accent étranger.

«Mrs Burton» – alias Sonya – était en réalité une espionne de haut rang au service de Moscou. Elle avait animé ou créé plusieurs réseaux de renseignement en Extrême-Orient, en Europe centrale et, plus récemment, en Suisse. Pour son plus grand bonheur, elle avait vu le naufrage du Troisième Reich, mais déjà un nouveau conflit se profilait entre les alliés d’hier. Sonya devait donc poursuivre son combat au service du camp soviétique.

Grâce à elle, Staline aurait bientôt accès aux secrets atomiques anglo-américains: il pourrait, lui aussi, construire sa bombe.

Dans le monde du Renseignement, Sonya – de son vrai nom Ursula Kuczynski (1907-2000) – devint rapidement une légende.
S'identifier pour envoyer des commentaires.